Disneyland Paris avec bébé Mr L

Comme certains le savent, je suis une incorrigible passionnée de Disney et j’ai donc fait de Disneyland ma résidence secondaire. Impossible pour moi d’attendre que Mr Léonard ait 3 ou 4 ans pour pouvoir y retourner. Impensable également de le laisser plusieurs jours pour profiter du parc.

Bref, l’évidence s’est imposée à nous : nous allions à Disneyland avec bébé !

Ceux qui y sont déjà allé se sont certainement posé la question de l’utilité d’amener un bébé à Disneyland Paris. Comme toujours, tout est une question de point de vue. De notre côté, même s’il n’aura pas de réels souvenirs de sa (ses?) première(s) fois à Disneyland Paris, nous croyons dur comme fer aux souvenirs des sens, des émotions, et aussi à l’importance des moments vécus peu importe l’âge.

Nous avions donc planifié notre séjour pour le mois de Juin 2018, pile poil pour fêter les 7 mois de Mr L. Nous partions de Nice et c’était donc également son premier vol, que d’émotions !

Disneyland avec un bébé de 7 mois : même pas peur

La première chose à savoir, c’est que si vous avez déjà eu l’occasion d’aller au parc avant d’avoir bébé, et bien, le rythme de votre séjour sera un peu différent avec votre petit bout.

Pour commencer, selon la période de l’année à laquelle vous vous rendrez au pays du merveilleux, vous aurez plus de mal à faire de longues queues pour les attractions, pour cause de grosse chaleur ou bien plus volontiers de grand froid.
Pour nous, bien que nous y soyons allés en Juin, il s’avère que le temps de Marne-la-Vallée nous réserve toujours des surprises : petite laine, parapluie, jean et chaussures fermées étaient au rendez-vous. Mon conseil : prévoyez plusieurs tenues à bébé, de façon à pouvoir s’adapter à une météo capricieuse.

Nous y étions pour 3 jours, nous avions bien le temps de profiter et nous avions pris en compte que Mr L allait nous demander quelques adaptations. Ici, compliqué d’arriver aux heures de magie en plus, et pas vraiment possible de partir à la fermeture du parc. On attendait que bébé se réveille pour partir pour notre journée et pour le soir, nous guettions les signes de fatigue. La journée les siestes se faisaient aisément en porte bébé (merci le physiocarrier de JPMBB !) ou en poussette.

Concernant les repas, nous avions apporté ses biscuits préférés (merci Good Goût !) et comme nous pratiquions la DME  depuis près d’un mois, il nous était assez facile de concilier bébé et repas, bien entendu tout doit également dépendre du caractère de votre merveille (ici, Mr L s’impatiente malheureusement très vite !). À noter que tous les restaurants de Disneyland Paris disposent de chaises hautes, très pratique.

Pour les déplacements, moi qui suis tout à fait adepte de portage, c’était évident que j’allais arpenter tous mes lands favoris avec bébé koala. Cependant, nous avions fait le choix d’emporter également notre poussette, ce qui s’est avéré un super allié lors des siestes notamment ou de moments calmes où bébé pouvait voir son environnement tout à faire différemment qu’en porte-bébé.

Disneyland : babyfriendly !

S’il y a bien quelque chose d’incroyable avec Disneyland, c’est que cet endroit a été pensé pour toute la famille. C’était d’ailleurs un des points d’honneur de Walt Disney en ouvrant son premier parc : un endroit pour les enfants et les parents.

Disneyland Paris ne déroge pas à cette règle et vous pourrez trouver, tout au long de votre séjour, des solutions à presque toutes vos problématiques.

Pas de poussette  ? Disneyland met à votre disposition des poussettes en location. D’ailleurs c’est assez facile de se déplacer en poussette, pas de sol trop tout terrain . Un conseil également si vous apportez votre propre poussette : pensez à l’antivol. Si Disneyland nous apporte notre dose de rêve, certains comportements eux, sont dignes de sacrés vilains, et il n’est pas rare qu’on entende des histoires de poussettes volées… Munissez-vous donc d’un antivol style vélo et ne laissez rien dans le carrosse de votre mini.

Besoin de changer bébé, d’un coin tranquille pour allaiter/biberonner bébé ? Filez au Babycare ! Endroits paisibles et 100% dédiés au petits bouts. Vous pourrez retrouver de la nourriture, de quoi chauffer, ainsi que des tables à langer, des chaises hautes, des rocking chairs, tout ça dans une ambiance caaaalme. Pour en profiter dans le parc principal, vous le trouverez tout près du château de la Belle au Bois Dormant à droit de Central Plaza. Quant aux Walt Disney Studios, vous pourrez le trouver à droite de la Place des Frères Lumières.

Mais alors, on fait quoi avec un bébé à Disneyland ?

Déjà, on prend le temps !
Blague à part, on fait découvrir à mini toutes les couleurs, les odeurs, les sons. On s’arrête et vraiment, prend le temps.

Concernant les attractions, tout dépendra de l’éveil de l’enfant et de ce que vous pourrez considérer comme sa limite ( c’est vous qui le connaissez le mieux !). Bien-sûr, certaines attractions vous serons interdites d’office. En bref, à vous de juger ce que votre bébé pourra apprécier.

Pour se baser sur notre expérience, voici les attractions que nous avons fait avec notre renardeau de 7 mois :

  • Peter Pan’s Flight
  • Blanche Neige et les 7 nains
  • Le Carrousel de Lancelot
  • It’s a small world
  • Les Voyages de Pinocchio
  • Stitch Live!

Ceci dit, je pense que pour notre prochain séjour ce sera différent puisque son niveau d’éveil sera nettement changé et qu’il sera peut-être plus sensible à certaines scènes potentiellement effrayantes.

Pour Papa et Maman, pas de panique. Vous voulez à tout prix faire Big Thunder Mountain ou Crush’s Coaster ? Disneyland a prévu pour vous le Babyswitch ! C’est un service proposé dans toutes les attractions ! En clair, cela permet à un parent de faire la file d’attente seul, et de faire l’attraction pendant que l’autre garde l’enfant. Le parent qui gardait le bébé a alors le droit à d’un passage prioritaire par la sortie (ou par les fastpass) dès le retour du premier parent. Donc on ne fait la queue qu’une seule fois, et on peut profiter des attractions pendant que bébé se fait choyer par l’un de ses deux parents. Pas de démarche particulière à effectuer pour en bénéficier, si ce n’est de le préciser à l’entrée de l’attraction ! À savoir également, le Babyswitch est valable pour 2 personnes maximum. Imaginons donc que vous soyez 3 adultes et 1 enfants, vous pourrez faire l’attraction à 2 à chaque fois sans problème, pas mal pour faire tourner les équipes !

Encore, encore !

En résumé, c’est une expérience que nous avons adoré ! Il est certain qu’à 7 mois, bébé profite différemment qu’un enfant de 4 ans ou qu’un bambin de 2 ans, mais il était tellement intrigué, émerveillé, curieux de tout, que nous ne regrettons pas du tout.

Un des beaux moments de ce séjour c’était également la rencontre avec Mickey, que Mr L a littéralement voulu dévorer ( il faut croire que son nez était drôlement appétissant! ), que je conseille à tous les parents. À voir à notre prochain séjour s’il n’en sera pas effrayé !

Et vous alors, Disneyland avec bébé, ça vous tente ? On en discute ?

Bon, sur ce je vous laisse, il faut qu’on prévoit notre prochain séjour 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s